© MAISON SENSEY 2017 - 2019

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Twitter Round
Please reload

POST RÉCENTS : 

NOUS SUIVRE : 

  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter Clean Grey
  • Instagram Clean Grey

Camille Roucher, les dessous chics

Camille Roucher est une jeune créatrice de lingerie qui offre subtilité et finesse dans ses parures. Son parcours dans le milieu artistique lui a permis d’aborder la lingerie avec un sens esthétique élevé et raffiné.  Chaque détail apporté fait résonance avec son intuition créative. 

Les matières délicates et précieuses appellent la forme pour mieux suggérer et pour garder cette part de mystère exclusivement féminin.

Les matières fines sont sculptées dans des matières précieuses, le chic se trouve dans la fluidité des tissus et l’élégance dans la subtilité du style.

Les soies, les dentelles et les broderies se font ornements pour suggérer le corps de la femme dans une expression personnelle et privée.

 

Ça a débuté comment ?

 

Mon parcours est très artistique. Je viens des Beaux Arts et plus précisément de l’étude de la peinture. Cela est très éloigné de la lingerie mais j’ai eu un parcours artistique assez complet allant de la peinture, à la photographie jusqu’au théâtre.

Le théâtre m’a beaucoup plu et j’ai eu envie d’évoluer dans le monde du spectacle mais par le biais du costume de scène.

Le monde de la mode s’est présenté à moi un peu par hasard. En voulant faire du costume de scène, j’ai découvert l’école Formamod spécialisée dans la lingerie. Pour la création entre autre de corsets il était important de faire cette formation. Évidement j’ai découvert la lingerie à ce moment là. Durant cet apprentissage, j’ai fait un stage au Crazy Horse. Cette expérience a été fascinante pour moi, et l’univers de la lingerie devenait de plus en plus évident. C’est comme ça que j’ai eu la révélation !

 

Qu’avez-vous découvert au Crazy Horse ? 

 

Un univers extrêmement féminin et très esthétique. Que cela soit à travers la danse, les chorégraphies, des tableaux lumineux. Je suis complètement tombée amoureuse de l’univers du cabaret et de celui-ci en particulier.

J’ai toujours su que je voulais évoluer dans l’art mais je cherchais mon moyen d’expression c’est pour ça que j’ai parcouru le théâtre, la photographie, différents sujets qui m’ont beaucoup inspirés mais j’ai été très sensible au monde délicat de la lingerie et j’ai eu envie de m’exprimer en créant des collections pour cet univers.

C’est en 2014 à la sortie de l’école que je me suis dit, j’aime faire de la lingerie et pourquoi pas lancer ma marque !?

 

Que voulez-vous exprimer dans vos collections de lingerie ? 

 

A travers une esthétique j’essaie de transmettre ma sensibilité dans le mélange des tissus, le choix des matières, le design des modèles. J’essaie de transmettre ma sensibilité singulière qui est tournée vers l’art.

 

Vous utilisez de la soie, de la dentelle qu’est ce qui vous fascine dans ces tissus ? 

 

C’est la délicatesse de ces tissus qui est extrêmement précieuse. Leur fabrication artisanale est fascinante, leur légèreté, leur fluidité. Ce sont des tissus dont je tombe amoureuse et qui vont définir mes modèles.  Ce sont vraiment des coups de cœur sur des textiles, des broderies, mais c’est vraiment leur délicatesse et leur finesse qui  m’inspirent. 

Par exemple j’ai un modèle brodé de petites fleurs avec de cristaux de Swarovsky et j’aimais bien ce volume très travaillé. De là est née une collection. J’ai orné un ensemble de petites sculptures florales en satin incrustées de perles de Swarovsky et j’aime beaucoup l’effet de volume que cela offre.

 

Qu’espérez-vous quand une femme porte votre lingerie ? Qu’est ce que vous aimeriez transmettre ? 

 

Qu’elle se sente unique, féminine. Que la lingerie sublime son corps et en même temps lui apporte de la liberté.

 

Comment définissez-vous le beau ? 

 

J’utilise pour cela mon feeling et mon intuition. La beauté se traduit dans le regard de celui qui contemple !

J’essaie d’exprimer cela à travers le choix de mes modèles et des matières, mais de toute évidence cela a été façonné par mon parcours dans l’art durant toutes ces années.

Le sens du beau c’est trop large pour en parler et trop réducteur pour l’affirmer.

 

Quelles sont vos inspirations dans l’art ? 

 

Il y a quelques années, l’Art Nouveau m’a beaucoup inspiré, comme Mucha ou encore l’architecte Hector Guimard.  Klimt bien évidemment. C’est toute cette partie décorative de l’art qui est inspirante. Récemment j’ai vu une exposition de Zao Wou-Ki, je suis extrêmement émue et bouleversée par sa peinture. C’est habité, incarné, très fort, cela me touche beaucoup. Mais il y en a tellement … 

J’aime l’art qui bouleverse. C’est aussi cela que je souhaite transmettre.

 

La femme que vous proposez est extrêmement subtile,  en avez-vous conscience ?

 

Je suggère, je ne dévoile pas tout, et pourtant… donc peut-être que c’est subtil.  Cela reste plutôt caché car je n’aime pas les choses qui en dévoilent trop. Quand on aborde la lingerie il y a forcement un aspect proche de la sexualité, j’aime bien ce côté séduction tout en suggestion, c’est plus chic. 

 

Quelles collections avez-vous choisi de présenter à l’Espace 109 ? 

 

Il y a deux lignes. Il y a la collection Flowerskin et la collection Nighthawks.

Flowerskin est une collection intemporelle confectionnée en satin et dentelle de Calais.  Dans la collection Nighthawks il y a des fleurs sculptées dans des matières précieuses, une dentelle très fine, et la broderie française sur du tulle donne la transparence  et dévoile le corps. Cela donne un effet d’un tatouage délicat. 

 

Quelle sera votre prochaine collection ? 

 

Pour ma prochaine collection, la ligne Gold,  j’ai pris un risque car je me suis écartée du noir et on est plus dans l’art déco.  Mais je suis tombée amoureuse du tissu. Le tissu peut s’exploiter des deux cotés aussi bien à l’envers qu’à l’endroit. Et il y a toujours un peu de dentelle. C’est la première fois que j’exploite un motif. 

A 90% mes matières sont Made in France, la dentelle est de Calais ou de Chantilly, la soie est française. J’aimerais que le Made in France soit un point d’honneur dans mes collections.

 

Quelle est votre définition de l’élégance ? 

 

Le chic de l’élégance se traduit par le style.

 

Est-ce que les parures que vous faites peuvent aider à l’élégance ? 

 

Quand on sait que sous ses vêtements on porte une délicate parure, je pense que cela peut jouer.

Pour moi l’élégance est impalpable, cela émane de quelqu’un, c’est en corrélation avec le charisme et le charme.

 

Quelle est votre vision de la femme d’aujourd’hui ? 

 

La seule chose que je peux dire c’est que la femme est  vraiment à l’égale de l’homme. Il y a beaucoup moins de tabous, c’est assumé. Les femmes sont libres. 

 

Collection Camille Roucher à l'Espace 109

 

 

 

Camille Roucher, the chic underwear

 

Camille Roucher is a young lingerie designer who offers subtlety and finesse in her finery. Her career in the art world allowed her to approach lingerie with a high aesthetic sense and refined. Every detail brought in resonates with his creative intuition.

The delicate and precious materials call the form to better suggest and to keep this part of exclusively feminine mystery.

Fine materials are sculpted in precious materials, chic is found in the fluidity of fabrics and elegance in the subtlety of style.

The silks, lace and embroidery are ornamented to suggest the body of the woman in a personal and private expression.

 

How did it begin?

 

My career is very artistic. I come from the Beaux Arts and more precisely from the study of painting. This is very far from the lingerie but I had a fairly complete artistic background ranging from painting, photography to theater.

The theater really pleased me and I wanted to evolve in the world of the show but through the stage costume.

The world of fashion came to me a bit by chance. Wanting to do stage costumes, I discovered the Formamod School specialized in lingerie. For the creation of corsets among others it was important to do this training. Obviously I discovered lingerie at that moment. During this apprenticeship, I did an internship at Crazy Horse. This experience was fascinating for me, and the world of lingerie became more and more obvious. That's how I got the revelation!

 

What did you discover at Crazy Horse?

 

An extremely feminine universe and very aesthetic. That it is through the dance, the choreographies, and luminous tables. I completely fell in love with the world of cabaret and this one in particular.

I always knew that I wanted to evolve in the art but I was looking for my means of expression that's why I went through the theater, photography, different subjects that inspired me a lot but I was very sensitive to the delicate world of lingerie and I wanted to express myself by creating collections for this universe.

It was in 2014 when I left school that I thought, I like to do lingerie and why not launch my brand!

 

What do you want to express in your lingerie collections?

 

Through an aesthetic I try to convey my sensitivity in the mix of fabrics, the choice of materials, the design of models. I try to convey my singular sensibility that is turned towards art.

 

You use silk, lace what fascinates you in these fabrics?

 

It is the delicacy of these fabrics that is extremely valuable. Their craftsmanship is fascinating, their lightness, their fluidity. These are fabrics that I fall in love with and which will define my models. These are really favourites on textiles, embroidery, but it's really their delicacy and finesse that inspire me.

For example I have a model embroidered with small flowers with Swarovski crystals and I liked this very worked volume. From there was born a collection. I adorned a set of small satin floral sculptures inlaid with Swarovski pearls and I really like the volume effect it offers.

 

What do you expect when a woman wears your lingerie? What would you like to share?

 

That she feels unique, feminine. That lingerie sublimates her body and at the same time brings her freedom.

 

How do you define beauty?

 

I use for this my feeling and my intuition. Beauty is reflected in the gaze of those who contemplate!

I try to express this through the choice of my models and subjects, but obviously it has been shaped by my career in art during all these years.

The meaning of the beautiful is too broad to talk about it and too reductive to affirm it.

 

What are your inspirations in art?

 

A few years ago, Art Nouveau inspired me a lot, like Mucha or the architect Hector Guimard. Klimt of course. It is all this decorative part of the art that is inspiring. Recently I saw an exhibition of Zao Wou-Ki, I am extremely moved and upset by his painting. It is inhabited, embodied, and very strong, it touches me a lot. But there are so many...

I like art that upsets. This is also what I want to convey.

 

The woman you are proposing is extremely subtle, are you aware of it?

 

I suggest, I do not reveal everything, and yet ... so maybe it's subtle. It is rather hidden because I do not like things that reveal too much. When we talk about lingerie there is necessarily an aspect close to sexuality, I like this side seduction while suggestion, it's more chic.

 

Which collections did you choose to present at Espace 109?

 

There are two lines. There is the Flowerskin collection and the Nighthawks collection.

Flowerskin is a timeless collection made of satin and Calais lace. In the Nighthawks collection there are flowers carved in precious materials, a very fine lace, and French embroidery on tulle gives transparency and reveals the body. This gives an effect of a delicate tattoo.

 

What will be your next collection?

 

For my next collection, the Gold line, I took a risk because I moved away from the dark and we are more in art deco. But I fell in love with the fabric. The fabric can be used on both sides both upside down and upside down. And there is always a little lace. This is the first time I'm using a pattern.

At 90% my materials are Made in France, lace is Calais or Chantilly, silk is French. I would like Made in France to be used systematically in my collections.

 

What is your definition of elegance?

 

The chic of elegance is reflected in the style.

 

Can the adornments you make help with elegance?

 

When one knows that under one's clothes one wears delicate finery, I think that it can play.

For me elegance is impalpable, it comes from someone, it is correlated with charisma and charm.

 

What is your vision of today's woman?

 

The only thing I can say is that the woman is really equal to the man. There are many less taboos, it is assumed. Women are free.

 

Camille Roucher's collection at Espace 109

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload