© MAISON SENSEY 2017 - 2019

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Twitter Round
Please reload

POST RÉCENTS : 

NOUS SUIVRE : 

  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter Clean Grey
  • Instagram Clean Grey

Maurizio Toniato, photographe entre Maniérisme et Caravagisme

Maurizio Toniato est un photographe italien qui a choisi la mode pour atteindre la beauté  et capturer son âme. Son style est dans l’utilisation de la lumière et dans son caractère qui offre un relief parfois surnaturel et vivant. Il utilise les ombres comme sublimatrices de  théâtralisation et les couleurs comme révélatrices de la matière. 

Il considère la mode comme un vecteur de beauté et d’imagination. Il s‘en sert pour exprimer, entre clair-obscur,  la splendeur qu’elle a à offrir. 

L’émotion est également son graal. Influencé par la grand Maître Caravage, Maurizio Toniato suggère un tableau où le spectateur rentre lui-même dans la photo pour en devenir l’acteur. Il veut puiser dans ses portraits la quintessence qui donnera vie au mouvement, au regard, à l’imperceptible, à la sublimation de l’être.

 

Ça a débuté comment ?

 

Mon premier rendez-vous avec la photographie était vers l'âge de 13 ans. Un jour, j'achète un vieux réflex analogique et un manuel de photographie avec l'intention de commencer à jouer avec les réglages de l'appareil photo pour comprendre son fonctionnement. Mais cet intérêt s’estompe au bout de quelques mois.

Des années plus tard, en 2006, après avoir repensé à cette expérience, je me suis de nouveau rapproché de la photographie et, peu de temps après, j'ai décidé d'en faire mon métier.

Le choix de me concentrer sur les portraits est immédiat. Je veux être en contact avec les gens. M'adresser au domaine de la mode est une conséquence naturelle du désir de rechercher la beauté.

 

Quelles émotions voulez-vous donner à travers vos photos?

 

J'aime cette question ! Pour moi, il est important que les images que je crée puissent susciter des émotions.

Cela dépend de l’objet et donc de l’objectif principal de chaque photo. Par exemple, dans un certain cas, cela peut mettre en valeur la robe que vous portez, alors que dans un autre, cela mettra davantage en valeur la personne que je souhaite mettre en valeur.

 

Comment abordez-vous la photo de portrait et que cherchez-vous dans les visages?

 

Quand on me demande des conseils sur la manière de faire un portrait, j’aime prendre exemple en citant une phrase d’Ansel Adams: "Nous devons considérer qu’il ya toujours au moins trois personnes dans une photo de portrait: le photographe, le modèle et l'observateur ". La photo provient de la façon dont ces trois personnes vont interagir. 

 

Concrètement, pour obtenir une bonne photo, il est important de disposer d’une connaissance préalable, directe ou indirecte, de la personne à représenter. Cela facilite les premiers moments de la prise de vue lorsque se produit ce qu'on appelle la "phase de rupture de la glace" et permet ensuite à la personne de contribuer activement à la réalisation de la photo en puisant dans son propre bagage émotionnel.

 

Ce que je recherche dans un visage, c'est une beauté qui sort de l'ordinaire. Cette singularité peut provenir de caractéristiques particulières, d'une forte expressivité, d'une apparence très intense ou d'un autre élément ... bref, il doit y avoir quelque chose qui me frappe!

Le portrait qui me dérange le plus est toujours celui que je vais photographier. Je veux dire que chaque séance photo est un défi de créer la "photo idéale" ... un peu comme pour les surfeurs qui cherchent constamment la vague parfaite, même en sachant qu'elle n'existe pas ...

 

Vos photos de mode ont une âme, comment voulez-vous montrer la mode?

 

Comme je l’ai déjà mentionné, la mode est avant tout une recherche sur la beauté et pour ceux qui pensent que c’est quelque chose d’éphémère, rappelons-nous que la forme est une substance aussi importante. Le premier ne peut exister sans le dernier et l'inverse. Dans tout ce qui nous entoure, ces deux éléments sont incontestablement liés, nous sommes nous-mêmes une fusion de l'âme et du corps.

J'essaie donc toujours de créer des images à la fois esthétiques et capables d’émouvoir, d’une façon ou d’une autre. Lorsque quelqu'un me pose une question comme celle-ci, cela veut dire que, dans certains cas, j'ai réussi.

 

Si vous aviez une baguette magique, avec qui aimeriez-vous travailler? 

 

Dans mon style photographique, la lumière joue un rôle clé. Par conséquent, si j’avais une baguette magique, je voudrais remonter dans le temps pour travailler aux côtés des grands peintres maîtres de la lumière, et en choisir un pour tous ; Caravage.

Ce serait une occasion de pouvoir se rendre compte de ce qu'est l'essence de la photographie au sens littéral, c'est-à-dire "peindre avec la lumière".

 

Quels sont vos prochains projets?

 

Lorsque je prends des photos de mode, les mannequins jouent les personnages définis dans le contexte de l’histoire, comme le font les acteurs lors du tournage d’un film. Je commence donc un nouveau projet personnel afin de faire quelque chose de totalement différent: le défi sera de faire des portraits intimes de modèles et d’acteurs où vous pourrez voir les vraies personnes sous les masques.

Je ne parle pas seulement du masque que portent ces personnes en raison de leur travail spécifique, mais aussi celui qu’explique le sociologue Erving Goffman. C’est à dire le masque que nous portons tous au quotidien. Il voulait dire que "le monde est comme une scène" où chacun de nous, peu importe où nous sommes, a toujours "mis un masque" en fonction du rôle que nous jouons et de la situation spécifique dans laquelle nous nous trouvons. Les coulisses sont quand on se débarrasse d’un rôle ou d’une identité dans la société où aucun public n'est présent. Le défi consistera à recréer ces moments dans les coulisses et à les capturer dans le cadre d'un portrait.

 

Découvrez les photos de Maurizio Toniato à la Gallery 109

 

 

Maurizio Toniato, photographer between Mannerism and Caravagism

 

 

Maurizio Toniato is an Italian photographer who has chosen fashion to achieve beauty and capture his soul.

His style is in the use of light and in his character, which offers a relief sometimes supernatural and alive. He uses shadows as sublimations of theatricality and colors as revealing of matter.

He considers fashion as a vector of beauty and imagination. He uses it to express, between bright dark, the splendor it has to offer.

Emotion is also his grail. Influenced by the great Master Caravaggio, Maurizio Toniato suggests a painting where the viewer enters the photo himself to become the actor. He wants to draw from his portraits the quintessence that will give life to movement, to the look, to the imperceptible, to the sublimation of being.

 

How did it begin? 

 

My first date with photography around the age of 13. One day I buy an old analogic reflex and a manual of photography with the intention of starting to play with the settings of the camera to understand how it worked. But the interest fades away after a few months as quickly as it has come.

Years later in 2006, thinking back to that experience, I get close again to photography and after a short time I decide to make it my profession.

The choice to focus on portraits is immediate. I want to be in touch with people. Addressing myself in the field of fashion a natural consequence of the desire to seek Beauty.

 

Which emotions do you want to give in your photos?

 

I like this question. For me it’s important that images I create are able to arouse some emotions.

Which ones it depends on what’s the purpose and consequently the main focus of any given photo. For example in a case it could be enhancing the dress worn while in another one highlight more the person I’m portraying.

For this reason it is essential to "begin from the end" and therefore, even before starting to shot, clearly define what you want to communicate considering who is destined for an image.

 

How do you approach the portrait photo? what are you looking for in faces?
 

When I am asked for advice on how to make a portrait I like to respond by taking a cue and expanding a phrase by Ansel Adams: "We must consider that there are always at least three people in a portrait photo: the photographer, the portrayed person and the observer". From how they interact with each other comes the photo.

 

Concretely, to realize a good image it is important that there is a preliminary knowledge (direct or indirect) of the person I have to portray. This facilitates the first moments of the shooting when it happens what is called the "ice-breaking phase" and subsequently allows the person to actively contribute to the realization of the photo by drawing on his own personal emotional baggage.

 

What I look for in a face is a beauty that is somehow unique, out of the ordinary. This distinctness can derive from particular features, a strong expressiveness or a very intense look or some other element...in short, there must be something that strikes me!

The portrait that troubles me much is always the one I'm about to shoot. I mean that every photo session is a challenge to create the "ideal photo"...a bit like for surfers who constantly seek the perfect wave even knowing that it does not exist…

 

Your fashion photos have a soul, how do you show fashion?
 

Fashion is for me, as already mentioned, first of all researching Beauty and for those who think that it is something ephemeral, let’s remember that form is as important a substance. The former cannot exist without the latter as well as the opposite. In everything that surrounds us these two elements are indissolubly linked, we ourselves are a fusion of soul and body.

So I always try to create images that are aesthetically pleasing but also capable of moving something and when someone asks me a question like this one then it means that sometimes I succeeded.

 

If you had a magic wand, who would you like to work with?

 

In my photographic style, light plays a key role. Therefore if I had a magic wand I would like to go back in time to work alongside the great painters masters of light, having to choose one for all...Caravaggio.

It would be an opportunity to see applied what is the essence of photography according to its literal meaning, that is "painting with light".

 

What are your projects?

 

Usually during a fashion shooting, my job is to depict models playing fictional characters according to the story’s context, like actors in a film. Mind you, it’s a cool job…but right now I feel the need to go somehow beyond.

So I’m just starting some new projects in order to take pictures of different kind, pictures that are in a certain way more real. The goal, to make “intimate” portraits of people where you could see the real persons “beneath the mask”.

 

I refer expressly to the masks of which Erving Goffman, an appreciated sociologist, spoke. He claimed that the world is like a stage where all of us, no matter where we are, always put a mask according to the role we are playing and to the specific context we are in. Consequently the only time that individuals can be themselves and get rid of the role assigned to them by society is backstage where no audience is present.

Then the really big challenge will be recreate and seize that “backstage moment”, capturing it in the space of a frame.

 

Discover the photos of Maurizio Toniato at Gallery 109 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload