© MAISON SENSEY 2017 - 2019

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Twitter Round

ROCCHINA

DEL

PRIORE

INTERVIEW DE ROCCHINA DEL PRIORE 

Rocchina Rina Del Priore, la poésie de l’image

Les photos de Rocchina sont à la fois poétiques et remplies d’émotions. Une sorte de madeleine de Proust, qui nous renvoie à des clichés familiers. Cette Italienne passionnée par la photographie depuis l’enfance nous offre une interview pleine d’élégance et d’humilité. Son travail est la fois mystérieux et subjectif, il n’impose rien, il ouvre à l’imaginaire. Elle transforme des photos de mode en moments de vie ;  une subtilité italienne, une signature. 

 

Ça a débuté comment ?

 

Je suis née dans un petit village dans le  sud de l'Italie.  J’ai vécu à Bologne, une petite ville médiévale du Nord, belle et riche en culture, où j'ai étudié la philosophie. J'ai toujours eu la passion de la photographie. J’aime cette forme d'art depuis que je suis petite ; depuis que j'ai vu les photos de ma grand-mère qui les gardait secrètement. 

J’ai réellement commencé la photographie en 1997. J’ai trouvé mon premier appareil photo dans un petit marché aux puces, une vieille imitation russe de Nikon, pas chère et géniale pour un étudiant. A partir de 2008, je me suis dirigée...