© MAISON SENSEY 2017 - 2019

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Twitter Round

CAMILLE ROUCHER

Lingerie Fine  

"C’est la délicatesse de ces tissus qui est extrêmement précieuse. Leur fabrication artisanale est fascinante, leur légèreté, leur fluidité. Ce sont des tissus dont je tombe amoureuse et qui vont définir mes modèles.  Ce sont vraiment des coups de cœur sur des textiles, des broderies, mais c’est vraiment leur délicatesse et leur finesse qui  m’inspirent. 

Par exemple j’ai un modèle brodé de petites fleurs avec de cristaux de Swarovsky et j’aimais bien ce volume très travaillé. De là est née une collection. J’ai orné un ensemble de petites sculptures florales en satin incrustées de perles de Swarovsky et j’aime beaucoup l’effet de volume que cela offre."

Extrait - Interview Camille Roucher 

PETER CHARLES

Maison de Maroquinerie 

"Aujourd’hui la maroquinerie dans la tête des gens, c’est du cuir et des pièces classiques.  La mode se modernise beaucoup, je pense qu’on peut allier ce travail du cuir dans des pièces très modernes. 

Il est évident que la maroquinerie a une place très forte dans la mode. On peut avoir une tenue très simple et l’accessoiriser avec des pièces emblématiques qui font une allure. La mode est un eternel recommencement, on ne fait que reprendre, détourner, transformer pour les mettre au goût du jour. Et c’est ce que j’aime faire, de prendre des pièces emblématiques et les détourner à ma façon."

Extrait - Interview Peter Charles

IA LONDON

Fashion Designer 

"Je conçois pour des personnes qui ne veulent pas de se fondre dans la masse, quelle que soit leur raison. La différence et l'incapacité à s’intégrer sont souvent considérées comme des faiblesses, ce qui vous rend plus vulnérable. Mes vêtements sont conçus pour en faire une force. Les porter revient à dire:

"Je suis différent(e) et j’assume"..

Extrait - Interview Ira Avezov 

SARA BRAN

Dentellière sur or 

"Quand un objet est extrêmement beau on arrive à toucher les gens et cela permet d’ouvrir le dialogue et permettre une prise de conscience.
Tous les artistes et les artisans se sont inspirés et s’inspirent de la nature, de ce monde qu’on va laisser à nos enfants.

Il est important de véhiculer un message pour sauvegarder la beauté que la nature continue de nous offrir".

Extrait - Interview de Sara Bran 

ÉRIC CHARLES-DONATIEN

Maître Plumassier

"Des gens qui se disent qu’il faut faire une autre mode, qu’il faut faire une mode autrement. Et il ne s’agit pas forcement d’une forme de vêtement, mais de parler des process, de la façon dont on fait les choses. Il y a beaucoup de gens qui commencent à réfléchir à tout cela, à remettre du sens dans ce qu’ils présentent, dans leurs actions dans la mode, de ne pas être juste dans l’exploitation d’un savoir faire, mais être aussi dans un message, dans une éthique, dans une réflexion et dans un partage."

Extrait - Interview Éric Charles-Donatien

ALI RAKIB 

Anthropologue du textile

"J’ai fait l’Annapurna, une des plus grandes montagnes au monde. Plus on monte en altitude, plus on sort du circuit touristique, plus on rencontre des peuples autonomes. La femme participe à la vie active, les générations se transmettent un savoir faire, il y a de la joie, des rires, ils parlent un dialecte qui m’était inconnu. Il y avait du patrimoine immatériel ; des chants, des danses, une authenticité dans les vêtements"

Extrait - Interview D'Ali Rakib

MICHIO KOIDE 

Artiste Joaillier

"J'ai été particulièrement influencé par Michel-Ange. Il m'a appris que l'art peut aller au-delà du temps, changer les gens ou donner des inspirations.Le point de départ de mon travail s’est fait quand j’ai lu le livre de Michel-Ange.  Lorsque j'ai visité le Musée du Louvre à Paris, j'ai été vraiment impressionné et submergé émotionnellement  par ses œuvres"

Extrait - Interview de Michio Koide 

MIHCA CHO

Haute Couture 

"Ma technique de travail peut être comparée à celles utilisées dans le cinéma où les visuels dramatiques qui sont profondément liés aux récits émotionnels. Je commence chaque collection en définissant un ensemble de concepts et d'émotions que je veux transmettre. Je développe ensuite une histoire correspondante et identifie les personnages féminins qui la représenteraient le mieux"

Extrait - Interview de Mihca Cho

KORLOFF

Haute Joaillerie 

"Mais maintenant j’ai envie de donner une autre vie au diamant avec la cotation du diamant. Parce que le diamant n’a pas tout donné et il est capable de donner beaucoup plus. C’est la plus belle matière au monde, la plus brillante, la plus précieuse et je souhaite faire d’elle une valeur de sauvegarde et de survie. C’est le plus beau placement, le plus noble."

Extrait - Interview de Daniel Paillasseur

LA REVERENCIEUSE 

Ecrin pour Mets

"Je propose des petites séries qui sont fabriquées à la main et à Paris. Pourquoi Paris ? Car je suis parisien, j’habite à Paris, je suis passionné par Paris et aussi car tous les artisans d’art avec lesquels je travaille sont tous à côté de chez moi, donc la proximité et importante. J’aime proposer un savoir faire local de manière à ce qu’il y est un vrai échange et un partage avec le client qui n’est pas de Paris. Il faut valoriser les artisans car cela fait partie de l’histoire et de la transmission."

Extrait - Interview de Sébastien Woirin

MAISON MAUBAN 

Créateur de souliers 

"Je n’ai pas de client type. J’ai des clients qui s’autorisent une folie ou à satisfaire un désir personnel avec un service qu’ils ne trouveront pas ailleurs et avec une histoire, un lien qui se crée au fur et à mesure des rencontres. J’ai une exigence c’est que le modèle soit immédiatement confortable. Je ne vais jamais sacrifier le confort. Mes clients ont envie de donner du sens à leur achat. Cela peut être un sens esthétique ou encore un sens pour l’histoire des artisans qui vont participer à la fabrication de leur soulier"

Extrait - Interview d'Edouard Quinchon

G.LANCELOT  

Haute Maroquinerie

"Ma partie de création est très excitante. Je me retrouve devant ma feuille blanche un peu comme un écrivain. Quand je connais bien mon client c’est toujours très inspirant et j’arrive toujours à réaliser un produit qui lui ressemble. Pour le choix du cuir, l’essentiel c’est d’avoir un cuir qui s’adapte à la pièce et après c’est aussi une histoire de sensibilité. C’est mon client qui me donne les ingrédients et je ne suis que le traducteur."

Extrait - Interview de Guillaume Lancelot 

ARDENTES CLIPEI 

Tailleur pour homme 

"Vous ne pouvez pas être élégant en étant un sale type ! L’élégance c’est au-delà du vêtement. Par exemple, Steeve McQueen était un mec super ! Il transmet l’empathie, la sympathie, il y a quelque chose qui inspire et qui est inspirant. L’élégance c’est aussi l’éducation du goût. On a perdu la démarche de s’habiller aussi pour les autres."

Extrait - Interview de Romain Biette 

ATELIER ARTY APPAREL

Créatrice de mode 

"Ma préoccupation au départ c’est d’avoir la reproduction de l’œuvre, je travaille essentiellement la sublimation et donc du polyester ; mais pour rendre plus haut de gamme le produit, je l’associe avec des matières plus nobles. Je travaille énormément les tops pour les femmes actives qui veulent des modèles qui correspondent à leur personnalité tout en restant élégantes.  Il faut des modèles qui rendent plus dense l’impression de l’œuvre. C’est un peu le modèle qui s’adapte à l’œuvre."

Extrait - Interview de Sabine Langlois et de l'artiste peintre Claude Turlan  

CHARLOTTE BIALAS 

Créatrice de mode 

"Je vends beaucoup au Japon et ils aiment que cela soit des séries limitées, ils commandent beaucoup de quantité avec différents tissus. Quand j’ai démarré cette marque j’ai rencontré beaucoup de monde, on me demandait pourquoi je voulais travailler les anciens tissus ? Et je répondais ; il y a des choses qui existent qu’on n’utilise pas, il y a donc des choses à faire ! C’est compliqué au niveau production mais c’est fantastique à travailler."

Extrait - Interview de Carlotte Bialas   

ALBERTUS SWANEPOEL 

Modiste 

"Un de mes héros de création, Christian Lacroix, a dit: «le chapeau est le point sur le i». Cela résume en un mot. C'est un marché de niche qui est soumis à la fantaisie des tendances. Cela dit, je pense que les matériaux modernes, les progrès de la technologie et le désir des gens d'avoir un objet artisanal, assureront la place de la création et de l'artisan d'art dans le futur."

Extrait - Interview d'Albertus Swanepoel 

ATELIER NICOLAS CAITO 

Modéliste 

"Un modéliste c’est un serviteur pour la mode, pour les stylistes et les créateurs. Nous sommes là pour donner le meilleur et apporter le détails qui va donner de l’émotion au vêtement. Nous sommes le souffle d’un savoir-faire qu’il faut continuer à sublimer. Car être modéliste c’est être surtout un créatif."

Extrait - Interview de Nicolas Caito  

DUHAUT PARIS  

Maison de Maroquinerie 

"La mode doit servir la femme, la sublimer, l’aider à se trouver. Mettre en avant sa personnalité et non son corps. Elle doit être porteuse d’une histoire humaine, elle est comme un tableau. La Mode se ressent, s’appréhende, elle peut nous émouvoir et nous révéler à nous même."

Extrait - Interview d'Angélique Duhaut